Joues de porc confites, laquées au jus thaï avec un...lit de poireaux et un condiment spécial, très spécial...





Cette fois j'ai trouvé la recette sur le magazine "fou de cuisine"

Du Chef Martin Maumet (KGB Paris 6 ème)

J'aime beaucoup cette revue où je trouve une foule de recettes très originales

mais aussi et surtout raffinées, de chefs !

Celle-ci j'ai tout de suite flashé parce que les joues de porc confites 
m'ont parlé...mais au jus thaï ? OUI, GRAND OUI 

Bon la photo n'est pas terrible mais dès que le plat a été servi,
il n'en est plus resté donc je me doutais qu'il fallait faire vite.

Je vous suggère donc chez votre tripier d'augmenter la quantité.

Les joues sont posées sur un lit de poireaux dont la cuisson m'a laissée
BABA et que j'ai trouvés délicieux et le tout est servi 
avec une préparation un mix d'olives, harissa et noix de cajou.
Il apporte SURTOUT du peps avec la harissa, les saveurs cajou ajoutent
 au plat thaï, les olives finissent de sublimer ce "condiment" et bien 
que très original ce mix n'est pas obligatoire. 

On peut prendre de l'échine aussi et faire juste la sauce thaï et se régaler
plus simplement (1H30 de cuisson devrait suffire dans ce cas)









INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES :


12 joues de porc (demandez à votre tripier de "peler" les joues de porc,
s'il ne le fait pas comme le mien parer les joues et conserver
toutes les parures qui vont servir...)

40 g de gingembre pelé et haché
1 c.à café de pâte de curry jaune (j'ai mis une fois aussi du rouge)
1 piment oiseau (pas mis ! désolée...)
60 ml de vinaigre de riz
le jus de 1/2 citron vert
30 g de nuoc-mâm
12 poireaux nouveaux
100 g de beurre
1 ciboule fraîche (j'ai oublié!)
Herbes 

Pour la sauce : 


1 tête d'ail 
1 oignon
1 carotte
2 bâtons de citronnelle
Les parures des joues de porc
2 feuilles de lime (pas trouvées ?)
50 cl de lait de coco
50 cl de bouillon de volaille
huile neutre

Pour le petit condiment : 

100 G d'olives taggiasche
40 g de noix de cajou
25 g de vinaigre de grenade 
ou balsamique blanc (rouge pour moi)
20 g de jus de citron
25 g de moutarde de Dijon 
25 g de Harissa mi-forte (aë, aïe... 😅😂😂😂)



Allez hop ! en cuisine....


Donc on pèle les joues et on garde les parures 

Déposer les joues dans un plat et arroser du vinaigre de riz, du nuoc-mâm,
jus de citron vert, mais aussi gingembre pelé et haché, curry jaune,
le piment émincé finement (avec gants précise le chef ) 



Préparer les légumes, ail (la tête doit être coupée en 2), oignons, 
citronnelle coupée en biseaux, carotte en rondelle. 



Faire revenir à l'huile neutre les parures


Réserver les parures 
 faire dorer les joues mais attention ! elles vont dorer 
très vite et il ne faut pas brûler donc tout doux et surveillance !

Réserver les joues et faire revenir tout doucement ail, oignons, 
carotte, la garniture. ajouter les feulles de lime si vous avez, 
couvrir si ça va trop vite, on doit faire fondre l'oignon et décoller les sucs.

Quand les oignons sont translucides ajouter les joues, les parures
et les restes de marinade, la garniture, le bouillon et le lait de coco.

Donner une ébullition et enfourner à 150° pour 2 h à couvert.
Il se trouve que je suis curieuse et 20 mn avant la fin, j'ai trouvé 
trop de sauce et très liquide. J'ai donc enlevé le couvercle.



Au bout de ce temps retirer les joues, filtrer la sauce, la remettre dans la 
cocote, avec les joues et laisser encore 20 MN 

 




Nettoyer les poireaux et les déposer dans un poêlon, couvrir et 
faire dorer et cuire doucement...10 mn, vérifier la cuisson au couteau.




Mixer pas trop finement les ingrédients du condiment et en déposer
une quenelle ou servir en saucière...






Personnellement j'ai adoré ce plat...Les joues sont très confites, 
moelleuses et surtout pas sèches, la sauce est une TUERIE,
et la douceur du poireau bien beurré...bien moelleux...Wahou !

Je suis plus mitigée sur le condiment, facultatif mais il faut l'avouer 
qui ajoute une bonne dose de saveurs bien pimentées..

Et. bien sûr...J'ai oublié les herbes dessus...pfff


A vous maintenant ....





Belle dégustation...et n'hésitez pas à vous approprier cette sauce Thaï divine !



 

Fenouil grillé, boulgour, tahin, citron....Un plat complet végé !

 



Connaissez vous Whoggy's ? 

En ce qui me concerne j'ai fait sa connaissance 

sur instagram...Mais si vous tapez son nom sur google

vous trouverez toutes les vidéos où il donne des recettes.

Ce sont des vidéos ultra-rapides, il est speed et 

plein d'humour, en plus comme moi il adooore le piment d'Espelette.

Allez vite voir ce sont des recettes très originales pour la plupart.


J'ai retenu celle-ci parce que c'est un vrai coup de foudre

pour ses associations si originales, j'étais très curieuse de voir

ce que ça allait donner...Je vous l'ai déjà dit, je suis 

un peu chimiste et j'aime bien quand ça explose,

 enfin quand les saveurs  explosent, bien sûr ! 







INGRÉDIENTS POUR 2 PERSONNES :


1 fenouil coupé en lamelles assez fines

120 g de Boulgour

Persil et menthe hachés
(10 branches de persil, 2 ou 3 de menthe)

1 yaourt grec

2 c. à café de pâte de sésame ou tahin

1 citron, le zeste et 1/2  jus

sel, piovre et piment d'Espelette 

Huile d'olive et vinaigre

Quelques pistaches


Vous allez voir, c'est vite fait ! En cuisine...


- Faire chauffer une casserole d'eau, quand elle boue, jeter

le boulgour dedans et sur ma boîte il est écrit 14 mn.

L'égoutter et le sécher, laisser refroidir.

Ajouter alors les herbes hachées, le vinaigre et l'huile, saler et poivrer.


- Couper finement le fenouil (pas trop) et le mettre au four

arrosé d'huile d'olive, de sel, de poivre.


- Mélanger le yaourt grec, le tahini, le jus du demi citron et le zeste,

saler, poivrer et du piment d'Espelette (j'adooore le piment d'Espelette 😂)

- Ecraser grossièrement les pistaches


- Déposer la sauce au yaourt, dessus le boulgour et enfin le fenouil 

légèrement doré, cuit et tendre.


ET les pistaches,  j'allais oublier les pistaches

craquantes sur le dessus .


Un plat complet sans viande ! tiède ou froid à vous de voir...

On remercie Whoogy's et on file s'abonner à ses comptes.


Venez me dire ce que vous en avez pensé ???






                           

Un canard à l'orange...Un magret, des épices, quelques minutes et toute la tablée est bluffée, vous avez cuisiné LE plat de la cuisine française aimé de tous en quelques minutes !

 




Qui ? qui n'a pas rêvé du plat réalisé en quelques minutes 
qui va épater les copains ? juste 8 ici dernièrement, un plat à four
avec ses 4 magrets, sa purée et tous enthousiastes !

Mais vous pouvez aussi le cuisiner pour 2 

Merci à Amandine Chaignot, recette trouvée sur le journal  

Figaro Magazine, hors série cuisine...On y trouve des perles, j'ai 

eu un coup de coeur pour celle-ci et je n'ai pas regretté.

Des saveurs d'orange mais douces, pas prenantes, juste du parfum

tout comme la sauce doucement épicée, réglisse, badiane et gingembre

Il faut un magret pour 2 personnes (à vous de voir...) surtout si vous l'accompagnez

comme moi d'une purée de patates douces 

bien beurrée et poivrée qui sublime les saveurs.


INGRÉDIENTS : 

1 magret pour 2 personnes

1 orange bio

2 échalotes

1 morceau de gingembre

1 pincée de cannelle

1 étoile de badiane

1 bâton de réglisse

1 poignée de raisins secs

50 cl de jus de rôti (j'ai fait cette recette 

2 fois et la seconde je n'en avais pas...j'ai ajouté un 

rien d'eau dans le plat environ 2 c. à soupe au moment d'enfourner

et je n'ai pas vraiment fait la différence)

Sel et Poivre noir




 







Rapide oui ! mais il faut passer en cuisine quand même !


- Préchauffer le four à 200°

- Faire chauffer une poêle sans matière grasse

- Déposer les magrets côté peau quadrillée 

- tout doucement laisser couler la graisse (la conserver on peut 
même la mettre dans la purée de patates douces) et quand le magret 
est doré le retourner, saler et poivrer et faire rapidement
dorer l'autre côté. Ne pas chercher à cuire, juste dorer.

- Pendant ce temps, prélever le zeste des oranges, et lever les suprêmes 
(je déteste faire ça...Donnez moi vos astuces ???)
faire couler le jus dans le plat de cuisson 

- Peler le gingembre, les échalotes et les hacher grossièrement

- Déposer dans le fond du plat les épices : échalotes, gingembre, 
réglisse, badiane, cannelle, le jus et raisins secs. 

- Enfourner pour 6 à 8 mn (selon comment vous aimez les
magrets...ici saignants mais chauds 8 mn c'était parfait !)

- Verser le jus de poulet ou non, saler et poivrer et 
servir bien chauds...







Venez vite me raconter....Votre canard à l'orange ? 
vos magrets ? et cette recette ? 

Voilà une jolie recette pour attendre le printemps...les agrumes
donnent un goût de soleil non ?