La salade juive de famille...





Et pour tout vous dire, c'est ma belle-mère qui m'a appris à la faire ! 

J'ai immédiatement adoré et elle me plaît aussi parce que là nous parlons 
de cuidités...et ça repose de tous ces légumes et fruits crus !

C'est bon, frais, digeste puisque nous pelons les tomates et les poivrons
et facile à faire...

Et si, malgré toutes les recettes qui traînent sur le net je vous la donne
aujourd'hui, c'est parce que celle-ci que j'ai appris de ma belle-mère,
je l'adore et je voudrais qu'elle reste dans mon carnet.

Dans certaines familles il n'y a que les poivrons, d'autres ajoutent des 
oeufs, d'autres encore du thon à l'huile.

C'est ainsi que je la préfère, fraîche, réalisée la veille pour 
qu'elle perde son eau de végétation.

Bref...Voici la salade idéale de l'été, un peu long à peler mais
quand tout est cuit ! ça va assez vite ! Alors ??? GO







En entrée, ces quantités seront pour 6,
En salade, qui accompagne les grillades, ce sera pour 4 personnes.


INGRÉDIENTS : 

1kg 200 de tomates
750 g de poivrons verts et rouges
3 anchois
2 ou 3 gousses d'ail 
3 grosses cuillères à soupe de vinaigre de Xérès 
5 d'huile d'olive



Allez, On allume le four, mais oui même s'il fait chaud

Mettre les poivrons dans le four position grill ou four 
très chaud et les tourner bien régulièrement.

Faire de même avec les tomates ou au four th 200°

Dès que les poivrons sont grillés, la peau fripée pas trop noire et colorée
et que les tomates sont fripées, les déposer dans un plat pas très grand 
que vous filmez pour bien conserver l'humidité 
(ça aide à peler !)


Attendre le refroidissement pour commencer à peler et ôter 
toutes les graines, découper en lanières.

Déposer les lanières et les. bouts de tomates dans un plat et 
mettre au frais.

Quelques heures avant de servir mixer les anchois avec le vinaigre 
l'ail, l'huile. d'olive, et répartir sur les légumes.
S'il y a trop d'eau de végétation, l'utiliser pour autre chose ???

Goûter, assaisonner, poivre, sel si nécessaire et encore vinaigre et huile


Servir bien frais...l'été n'est pas fini, 33° aujourd'hui 
et les tomates et les poivrons sont au top !







Bon weekend et régalez-vous !



 

Brioche à effeuiller au citron...Une belle découverte bien croquante, gourmande...pull apart bread citron !




Un peu de boulange pour réchauffer la maison, 
Curieusement, personne ne s'est plaint...

Et même, elle a disparu à grande vitesse !


J'ai emprunté cette recette à empreintes sucrées (facile )

un très joli blog bien gourmand et il a photographié chaque étape.

Vous savez sans doute que
je suis une grande fan de citron et là, je ne pouvais pas passer à côté 
de cette merveille, jolie surprise craquante....ça se voir non sur la photo ?

Et puis j'aime boulanger en été, eh oui ! les levées sont extraordinaires
et les habitants de cette maison adorent les goûters bien gourmands, 
on oublie que la cuisine est montée à 32 degrés, si...si...

Je l'ai adaptée à cette période caniculaire et vous allez voir, 
simple, rapide, facile !







INGRÉDIENTS : 😋

Brioche :

300 g de farine T45 si vous pouvez
120 g de lait tiède
15 g de levure de boulanger
4 g de sel
45 g de sucre
1 oeuf
50 g de beurre

La garniture :

70 g de sucre
3 zestes de citron
30 g de beurre

1 oeuf pour la dorure



 


HOP EN CUISINE !


 - Mettre dans le robot le lait tiédi, à 37°120 G

-  les 300 g de farine, la levure, l'oeuf, le sucre et pétrir pour 3mn

- Ajouter alors le beurre mou coupé en morceaux et le sel

- Pétrir 20 mn (en tous cas, jusqu'à ce que la pâte soit bien lisse  et s'étire longuement.

-  Mettre la pâte en boule dans un saladier, filmer le et au réfrigérateur

 jusqu'au lendemain...Si vous le souhaitez laissez lever 1 h ou 2 et pour-

suivez la recette non sans la rafraîchir un peu après la levée 1/2 h au frais.


- Pendant ce temps, zester les citrons et mélanger avec les doigts ou

à la spatule plastique avec le sucre et le beurre fondu, vous aurez exhalé les parfums !


- Etaler la pâte en rectangle de 45/25 cm et diviser en carrés de 6 cm/6 cm

- les mettre en petits paquets de façon désordonnée...

Puis transporter ces paquets  dans un moule à cake de 26 cm environ 

il va y avoir des restes de sucre et citron sur la surface

de travail, disperser les sur la brioche 

laisser lever 1 bonne heure (ça dépend des températures)

C'est là que vous allez généreusement la badigeonner de cet oeuf

battu au pinceau...Elle va devenir craquante


Faire chauffer le four à 170°, enfourner pour 29 mn exactement !







Venez vite me dire ? succès ? grand succès ? 

TRIOMPHE ???



Joues de porc confites, laquées au jus thaï avec un...lit de poireaux et un condiment spécial, très spécial...





Cette fois j'ai trouvé la recette sur le magazine "fou de cuisine"

Du Chef Martin Maumet (KGB Paris 6 ème)

J'aime beaucoup cette revue où je trouve une foule de recettes très originales

mais aussi et surtout raffinées, de chefs !

Celle-ci j'ai tout de suite flashé parce que les joues de porc confites 
m'ont parlé...mais au jus thaï ? OUI, GRAND OUI 

Bon la photo n'est pas terrible mais dès que le plat a été servi,
il n'en est plus resté donc je me doutais qu'il fallait faire vite.

Je vous suggère donc chez votre tripier d'augmenter la quantité.

Les joues sont posées sur un lit de poireaux dont la cuisson m'a laissée
BABA et que j'ai trouvés délicieux et le tout est servi 
avec une préparation un mix d'olives, harissa et noix de cajou.
Il apporte SURTOUT du peps avec la harissa, les saveurs cajou ajoutent
 au plat thaï, les olives finissent de sublimer ce "condiment" et bien 
que très original ce mix n'est pas obligatoire. 

On peut prendre de l'échine aussi et faire juste la sauce thaï et se régaler
plus simplement (1H30 de cuisson devrait suffire dans ce cas)









INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES :


12 joues de porc (demandez à votre tripier de "peler" les joues de porc,
s'il ne le fait pas comme le mien parer les joues et conserver
toutes les parures qui vont servir...)

40 g de gingembre pelé et haché
1 c.à café de pâte de curry jaune (j'ai mis une fois aussi du rouge)
1 piment oiseau (pas mis ! désolée...)
60 ml de vinaigre de riz
le jus de 1/2 citron vert
30 g de nuoc-mâm
12 poireaux nouveaux
100 g de beurre
1 ciboule fraîche (j'ai oublié!)
Herbes 

Pour la sauce : 


1 tête d'ail 
1 oignon
1 carotte
2 bâtons de citronnelle
Les parures des joues de porc
2 feuilles de lime (pas trouvées ?)
50 cl de lait de coco
50 cl de bouillon de volaille
huile neutre

Pour le petit condiment : 

100 G d'olives taggiasche
40 g de noix de cajou
25 g de vinaigre de grenade 
ou balsamique blanc (rouge pour moi)
20 g de jus de citron
25 g de moutarde de Dijon 
25 g de Harissa mi-forte (aë, aïe... 😅😂😂😂)



Allez hop ! en cuisine....


Donc on pèle les joues et on garde les parures 

Déposer les joues dans un plat et arroser du vinaigre de riz, du nuoc-mâm,
jus de citron vert, mais aussi gingembre pelé et haché, curry jaune,
le piment émincé finement (avec gants précise le chef ) 



Préparer les légumes, ail (la tête doit être coupée en 2), oignons, 
citronnelle coupée en biseaux, carotte en rondelle. 



Faire revenir à l'huile neutre les parures


Réserver les parures 
 faire dorer les joues mais attention ! elles vont dorer 
très vite et il ne faut pas brûler donc tout doux et surveillance !

Réserver les joues et faire revenir tout doucement ail, oignons, 
carotte, la garniture. ajouter les feulles de lime si vous avez, 
couvrir si ça va trop vite, on doit faire fondre l'oignon et décoller les sucs.

Quand les oignons sont translucides ajouter les joues, les parures
et les restes de marinade, la garniture, le bouillon et le lait de coco.

Donner une ébullition et enfourner à 150° pour 2 h à couvert.
Il se trouve que je suis curieuse et 20 mn avant la fin, j'ai trouvé 
trop de sauce et très liquide. J'ai donc enlevé le couvercle.



Au bout de ce temps retirer les joues, filtrer la sauce, la remettre dans la 
cocote, avec les joues et laisser encore 20 MN 

 




Nettoyer les poireaux et les déposer dans un poêlon, couvrir et 
faire dorer et cuire doucement...10 mn, vérifier la cuisson au couteau.




Mixer pas trop finement les ingrédients du condiment et en déposer
une quenelle ou servir en saucière...






Personnellement j'ai adoré ce plat...Les joues sont très confites, 
moelleuses et surtout pas sèches, la sauce est une TUERIE,
et la douceur du poireau bien beurré...bien moelleux...Wahou !

Je suis plus mitigée sur le condiment, facultatif mais il faut l'avouer 
qui ajoute une bonne dose de saveurs bien pimentées..

Et. bien sûr...J'ai oublié les herbes dessus...pfff


A vous maintenant ....





Belle dégustation...et n'hésitez pas à vous approprier cette sauce Thaï divine !