LE gâteau au chocolat





Je vous ai trouvé la recette idéale cette année !
Grâce à certains dont l'anniversaire tombe au mois de novembre, nous avons
fait quelques essais...

Pas de bûche, pas de complication,
(vous le savez, c'est mon impératif : ne pas être dans la cuisine 
quand tout le monde s'amuse !)

Là, c'est vraiment la recette que vous devez retenir parce que
ce gâteau vous pouvez très bien le faire plusieurs jours auparavant
puisque vous devez le congeler...

Le jour même, le matin pour le soir, la veille pour le déjeuner,
vous le sortirez, ferez couler le glaçage dessus et le laisserez finir
de décongeler au réfrigérateur. `
Il vous faudra toutefois le sortir une heure avant (au fromage...) 

VOUS ALLEZ FAIRE UN TABAC
 (enfin, un gâteau au chocolat sensationnel) !!! 

Il n'est pas difficile, un peu long mais ça en vaut la peine...

Vous pouvez faire le biscuit la veille (c'est mieux !), 
réaliser et garnir de crème le lendemain. 
Vous congelez et c'est presque prêt !

Allez ! c'est Noël, vous allez trouver le temps de réaliser un gâteau extraordinaire  ? 




La recette de cette merveille inratable vient de Christophe Felder, 
trouvée sur fou de pâtisserie, c'est ma fournée ici (le blog fantastique 
de pâtisserie) l'a adapté pour que nous puissions le faire
en version familiale ! 
Merci Valérie ! un blog extra où vous pourrez trouver la recette en pas à pas !

Et moi je l'adapte au thermomix ! 


INGRÉDIENTS :

Pour le biscuit :

Soit un cercle réglé à 20 cm 
soit un moule à manqué de 22 cm maxi !

6 gros oeufs
160 g de pâte d'amande
60 g de sucre glace (le sucre normal mixé au th 7s. vit 7)
50 g de beurre doux
60 g de sucre semoule
50 g de farine
50 g de cacao non sucré en poudre

80 g de sucre semoule
100 g d'eau
40 g de rhum


Pour réaliser le biscuit :


Faire chauffer le four th 160° chaleur tournante si vous avez !

Mettre dans le bol d'un mixer ou th la pâte d'amandes
et le sucre glace. Faire tourner votre robot ou
au th vit. 5

Lorsque le tout est bien mou mettre le fouet dans le bol
ou continuer au robot

Jeter les jaunes de 5 oeufs un à un dans le bol du robot 
en fonctionnement.
Puis, l'oeuf entier...

Bien laisser tourner environ 5 mn pour que la préparation soit bien blanche
et bien mousseuse

Soit vous montez les 5 blancs à la main ou autre robot, 
soit au th !
Vous devez ajouter le sucre en poudre en 3 fois !

Pendant ce temps, faire fondre tout doucement le beurre au micro-ondes
et tamiser ensemble farine et cacao

A ce moment de la recette vous allez devoir faire assez vite, 
je veux dire sans travailler trop la pâte !

Ajouter 1/3 des blancs au mélange pâte d'amandes, oeufs
puis, la farine et le cacao, très légèrement en soulevant la pâte.

Ajouter alors le beurre refroidi 
et enfin le reste de blancs montés.

Préparer votre moule (il n'est pas utile de beurrer..)
Verser la pâte et enfourner pour 40 mn (vérifier au couteau
à partir de 30 -35 mn)

Lorsque le gâteau est cuit, le démouler après 1/4 d'heure 

Faire bouillir l'eau et le sucre et hors du feu
ajoute le rhum 

Lorsqu'il sera refroidi et même de la veille, couper en 3 morceaux
et à ce moment imbiber du rhum les tranches.
Réserver.



INGRÉDIENTS POUR LA CRÈME 


160 g de chocolat Valrhona ou Lidl (oui, je prends comme conseillé
dans le blog, le chocolat LIDL, 74 % de cacao (0,49€ la tablette de 100g)
je n'ai pas goûté avec Valrhona ! tout ce que je peux dire : c'était parfait !!!

70 g de sucre semoule
60 g de jaunes d'oeuf 
1 oeuf entier
250 g de crème liquide entière très froide
50 g de raisins secs
20 g de rhum

DÉROULÉ : 

Il faut impérativement que votre gâteau soit froid pour commencer
la crème !

Faire tremper les raisins dans le rhum

Faire fondre tout doucement le chocolat, réserver...

Monter la crème ne chantilly très ferme bol et crème au congélateur 
quelques minutes avant !
 réserver 

Sans le th je vous conseille d'aller voir le pas à pas de la crème 

Au thermomix, mettre le sucre, mixer 10S/vit7
ajouter les jaunes dans le bol,
programmer : 4mn/70°/vit3
Ajouter une cuillère à soupe d'eau
programmer 5mn/70°/vit 3

Ajouter alors le chocolat fondu dans le bol du th.
puis, verser dans un cul de poule.

Mélanger doucement puis ajouter la chantilly 
et les raisins secs égouttés


Lorsque cette crème est froide (elle l'est presque)
Déposer le premier disque sur un plat qui va au congélateur 
ou mieux dans le moule
tartiner de crème, puis ajouter la deuxième tranche etc...
finissez par un peu de crème dessus...

CONGELER ! 

Le jour même ou l'après-midi si vous devez le manger au déjeuner
du lendemain...

Glaçage 

 200 g de chocolat (lidl)
250 g de crème liquide entière
50 g de beurre

Faire presque bouillir le beurre et la crème et la verser sur le chocolat
Remuer jusqu'à atteindre 30°
Au th, faire fondre chocolat et crème à 37°
Puis laisser tourner en attendant le refroidissement...

Sortir et démouler le gâteau sur une grille, 
avec une plaque en dessous 
Verser doucement le chocolat !

Conserver la ganache qui s'écoule de la grille, la mettre en poche
à douille et décorer (enfin...peut mieux faire !!!!)

Couper quelques copeaux à l'épluche légumes...





Ce gâteau vous semble long ? un  peu, mais c'est aussi parce qu'il est expliqué 
à chaque étape ! en fait, un biscuit et une crème ...


ET UN RÉSULTAT ! je crois bien qu'après cela, il n'y aura pas d'autre gâteau au chocolat
sur ce blog...trop trop parfait !

Bon, je dis cela à chaque brioche...


Vous pouvez commencer maintenant, allez ! 



Poulpe au pimenton de la Vera


Voilà mon envie de manger du poulpe satisfaite !

Il y a longtemps, j'ai vu un poulpe sur le marché et j'ai eu envie de le
préparer, hélas cela ne plaisait à personne, donc pour cette raison
je n'arrivais pas à me décider.
Qui allait m'aider à manger ce poulpe ?

Et voilà, c'est fait ! 
Je n'ai pas eu le temps de faire une photo, tout le monde
s'étant jeté avec curiosité d'abord, puis gourmandise,
C'est délicieux !

Pour que cette recette soit excellente il vous faudra le pimenton, le bon !
Celui de la Vera ! vous le trouverez ici : ici

ET PAS UN AUTRE !!! (enfin, vous pouvez essayer mais vous n'aurez pas 
ce délicieux goût parfumé au chorizo (c'est grâce à lui qu'il a cette saveur ), fumé, 
relevé (si vous le souhaitez) , EXQUIS !

C'est grâce à Valérie du blog : la francesa aux fourneaux que j'ai 
fait cette trouvaille, dégustant de nombreux pimenton sans l'enthousiasme
que suscite celui-ci...


Pardon donc pour cette photo qui reflète tout à fait notre moment apéritif où 
tout le monde s'est jeté sur cette petite merveille
et je vous conseille de tester, vous aussi...Vous verrez à ce moment
toutes les mains se jeter sur ce qui devait être une dégustation
en solitaire, tout le monde ayant l'air...dégouté AVANT !

Peu importe la photo, je ne veux en aucun cas vous  priver 
de cette recette, vous le regretteriez.


Bon, c'est du boulot ! enfin...du temps !

Il vous faudra tout d'abord les nettoyer, pour cela vous pouvez regarder
une vidéo sur you tube 

Il faut couper la tête, enlever la sorte de bec bien enfoui,
puis rincer abondemment, enfin, détailler l'animal
Vous pouvez regarder ici, les miens étaient petits comparé
à ceux présentés et filmés :









Je les ai mis en sac, et hop ! congélateur !
pas pour les conserver, non, non, parce qu'il faut les attendrir 
et pour cela plusieurs opérations dont cette congélation
de plusieurs jours.

Pour la recette : 

Poivre en grains une cuillère à café
4 gousses d'ail
Huile d'olive
Gros sel 1 poignée
feuille de laurier


La veille du jour de la dégustation,
faire bouillir une grande casserole d'eau avec le sel, le poivre en grains,
le laurier, l'ail.


Jeter 1 mn dans l'eau bouillante le poulpe, 
puis le sortir.
Renouveler l'opération pour qu'il trempe et sorte en tout 3 fois
dans cette eau qui boue toujours. 

Après la dernière sortie, le replonger et le laisser alors 
45 mn dans l'eau, le sortir, le rincer et le mettre au frais.

J'ai alors enlevé toute la peau gélatineuse, car nous avons pensé 
qu'elle n'était  pas de grand intérêt...et nous n'avions pas apprécié 
cette sorte de gélatine...

Couper en tronçons le poulpe, faire chauffer l'huile d'olive,
et le jeter dans l'huile, faire légèrement griller.

Lorsqu'il est bien doré saupoudrer largement de pimentons de la vera. 

Puis, saupoudrer avec du pimentons de la vera pimenté !

Le tout assez largement...

Planter quelques pics de bois et déguster...





Tarte ou quiche à l'oignon



J'hésite pour le titre...Il s'agit bien d'une tarte à l'oignon délicieuse
qui n'est pas de mon invention mais celle de Monsieur Michalak !
(donc, une tuerie !!!)

Cependant, peut-être parce que j'ai triché, je ne l'ai pas réalisée comme 
la recette le conseillait avec la pâte feuilletée mais avec une 
pâte brisée salée !

Mais pourquoi donc ?

Parce que je n'avais pas de pâte feuilletée, que je ne peux plus 
manger celles achetées, le goût des conservateurs et 
l'arrière-goût me dérange vraiment !

Donc, malgré les conseils de Chef Simon (pâte feuilletée en 8mn)
ceux de thermomix, pâte feuilletée en 1mn (yes ! ) mais il
faut du beurre congelé, je n'en ai pas : pâte brisée

A part cette incartade, je n'ai rien changé, je respecte trop ce Monsieur,
et j'ai bien fait ! Elle est excellente cette tarte-quiche.

Une belle salade l'accompagnera, si vous le souhaitez et venez me 
raconter, juste après l'avoir dégustée...Vous allez encore faire sensation !





Pâte brisée de même pas Monsieur Michalak !

la vôtre, celle que vous voulez...
Achetée si vous voulez
200 g de farine
100 g de beurre
1 oeuf
Un peu d'eau glacée

Pour la garniture :

600 g d'oignons
50 g de crème liquide entière
1 oeuf
50 g de mie ou pain de mie
80 g de vin blanc
50 g d'huile d'olive
1 c. à soupe de farine
sel (1c.à café), poivre


On se lance et on commence par la pâte :

Mettre la farine dans le bol du th
puis les autres ingrédients
Mettre en route vit 4 quelques secondes,
puis fonction pétrin.

Ajouter alors peu à peu l'eau glacée
et dès qu'elle forme de gros grumeaux arrêter (environ 30 s.)

A la main, on fait un puits avec la farine et 
sabler le beurre déposé au milieu.
 (frotter les mains l'une contre l'autre avec la farine) 

 On met alors les autres ingrédients puis on mélange
sans trop pétrir ni travailler juste sabler et amalgamer.

Laisser reposer 1 h (je le fais rarement :-) )

Fariner la table et étaler la pâte, la disposer dans 
le moule...

Réserver !

Faire chauffer le four th 190° 

(le mien ne chauffe pas très fort..)

Peler les oignons (bonne chance...)
les émincer finement (heu....oui ! sauf si on ne voit plus rien )

Mettre dans une poêle l'huile et les oignons émincés,
faire doucement revenir environ 1/4 d'heure
les oignons qui ne doivent pas dorer ATTENTION !

ils sont translucides, ils sentent bon ?

On mélange dans le bol du th les autres ingrédients
pain de mie, vin blanc, oeuf, crème liquide,
le sel, et on mélange cet appareil avec les oignons...
Il est préférable de garder l'huile...ça donne une belle saveur !

Verser sur la pâte enfourner pour 40-45 mn th 190°








On continue les peintures mais on se gâte tout de même,
vous ne trouvez pas ? donc, pas très difficile et pas très longue à faire...







Terrine de canard




Je suis très heureuse de vous présenter cette recette
même si celle-ci est présentée avec une photo rapide de smartphone, 
prise à table, vite fait...Problème d'appareil photo non connecté
à un ordinateur ? (je ne comprends pas ?) bon allez...je ne bouderai pas
mon plaisir de vous présenter cette terrine de canard cuisinée avec des magrets.

Vous le savez sans doute, de retour dans mon midi-pyrénéen d'origine,
magrets, cassoulets, foie gras...tout pour la ligne, ça me connaît !
 C'est en parcourant le site de marmiton (clic)  que je suis tombée
sur cette recette...de Brigitte

Cela fait deux fois que je la réalise et j'ai déjà modifié quelques trucs...
Nous l'avons dégustée au cours d'une promenade en recherche de champignons !
 c'est délicieux !







Ingrédients pour la Terrine de canard

2 magrets
500 g de chair à saucisse 
2 oeufs
1 bouquet de persil
3 échalotes
1 oignon 
2 gousse d'ail
1 c. à soupe de farine
Quelques noisettes 40 g 
Quelques pistaches non salées 50 g
Feuilles de laurier
Herbes de provence
sel, poivre,
poivre en grains
3 c. à soupe de cognac



La recette :

Commencer par séparer la peau de la chair des magrets

Faire chauffer le four th 220°



Déposer une des peaux dans le fond de votre terrine
Découper pour bien l'installer si nécessaire



Couper le magret en lamelles et celles-ci en dés de viande



Réserver les dés

Mixer les oignons, le persil, les herbes de provence,
les oeufs, le cognac, les échalotes,
l'oignon, l'ail, la farine, le poivre en grains




Mélanger alors le tout avec la chair à saucisse et 
ensuite avec les dés de magrets...

Là vient la grande difficulté...le sel 
la chair à saucisse est déjà assaisonnée le plus souvent 
donc prudence...

Mieux vaut une petite cuillère à café et vous verrez la prochaine
fois, chacun ajoutera du sel si nécessaire



J'ai déposé ensuite les feuilles de laurier et 
le deuxième magret dessus 


Enfourner pour une bonne heure et 30 mn

Cela dépend si vous avez un thermostat vérifier la température à 80°

OU

Piquer la terrine dont le jus doit être clair et surtout pas rouge !


Laisser refroidir devant le four ouvert et ajouter sur la terrine
une planchette avec quelques boîtes de conserves, 
ceci pour faire remonter la graisse

Réfrigérer et attendre 24 à 48 h (encore mieux) après !
Servir avec une belle salade goûteuse comme roquette
ou mâche.


Pas beaucoup de travail, un effet boeuf, 
une belle recette !

Allez hop hop tabliers, fourneaux...On m'a demandé plus de détails, plus de photos...
j'espère ne pas oublier...




Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux thermes des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle.Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont, par conséquent, interdits sans autorisation du titulaire des droits.

Crumble aux pommes


L'inconvénient avec le crumble, c'est qu'il n'est guère présentable
dans son plat à gratin...

J'ai trouvé la solution, sur internet et après j'ai bidouillé 
plein de recettes sur tous les blogs et en particulier,
c'est ma fournée


Ce qui me plaît dans cette formule c'est que non seulement
c'est joli, présentable mais en  plus...le crumble reste tellement
croquant, craquant, goûteux...Alors que les pommes
sont translucides, douces, acidulées? un assemblage 
merveilleux !

Alors autant vous le dire certains ont été surpris, même s'ils ont dit 
avoir apprécié ! la vergeoise (ce sucre brun, fort, rugueux....) donne
une saveur "nature ou rustique" A vous de juger et si cela ne vous plaît
pas mettez du sucre blanc tout simplement !


Et en plus c'est EXPRESS ! 




Crumble pour 4 verrines

40 g de beurre
40 g de farine
20 g de vergeoise
10 g de sucre
25 g d'amandes en poudre

Pour la garniture aux pommes :

4 pommes (mélange, c'est mieux, acidulées, douces etc...)
100 g de sucre
40 g de beurre
de l'eau !
Quelques gouttes de citron ou de la  vanille
ou le parfum que vous préférez 


La recette : 

Mettre dans le bol du thermomix du robot ou
sur votre table, la farine, la poudre d'amandes
puis les sucres et le beurre mou

Faire tourner le robot jusqu'à l'obtention de "grumeaux"
pas plus ! 
Idem avec les mains !

Déposer la pâte sur une  plaque à pâtisserie 
en l'étalant bien



Faire cuire 15 mn (vérifier le "croquant" en goûtant)


Pour les pommes, les peler et les couper en quartiers,
et pendant ce temps faire un caramel à sec (sans eau)
dans une poêle sans jamais mélanger !
donner justes quelques mouvements à la poêle pour
faire tourner ou bouger le caramel lorsqu'il commence
à prendre.

A cet instant, lorsqu'il est doré, jeter les quartiers de pommes dedans,
secouer la poêle, ajouter un peu d'eau environ 10 cl (attention
de ne  pas vous brûler ça peut projeter un peu...)
laisser cuire doucement à couvert 10 mn
ajouter de l'eau si le caramel devient dur très régulièrement
puis dans les 5 dernières minutes le beurre 40 g ou moins 

Arrêter le feu

Au moment de servir faire tiédir les 2 compositions
et mettre en verrine...



Et voilà l'automne et ses goûters au coin du feu qui revient,
C'est un bon goûter, ou en dessert ajoutez une boule de glace vanille ou
encore mieux...une grosse cuillère de crème fraîche sans sucre 
Et c'est si vite réalisé...





Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...