Cannelloni, épinards, ricotta et une petite sauce tomate au thermomix





Je dois remercier Patou grâce à qui j'ai vu cette recette sur FB !
Juste la photo...et j'ai deviné la suite.

La recette était beaucoup mieux présentée, les rouleaux de cannelloni 
coupés en deux, déposés en tronçons bien droits dans le plat.

Je ne suis jamais arrivée à les faire tenir !

Mais à chaque fois nous avons dégusté cette recette et l'avons 
adorée, nous avons profité des essais pour nous régaler.

Rapide ou non à vous de voir....Si vous prenez la sauce tomate
toute prête, les épinards congelés qu'il vous suffira d'égoutter soigneusement,
les lasagnes en paquet...

OU si vous faites tout maison....ce qui sera bien plus long !






N'oubliez pas de faire une petite sauce tomate ou de l'acheter 
toute faite...

La sauce tomate

En hiver une grosse boîte de tomates concassées et une petite
OU en été 1 kg de vraies tomates bien mûres, juteuses.
2 ou 3 oignons selon la taille
2 gousse d'ail ou 3 selon le goût
Herbes de provence


Au TH, hacher 7s/vit7 ail et oignon et ajouter un peu d'huile,
programmer 4 mn/100°/vit2, ajouter alors les tomates, faire 
cuire 20 mn/100°/vit 1 à la sonnerie, mixer 1mn/vit10

Faire revenir à la poêle l'oignon et l'ail
sans les faire roussir. 
Ajouter les tomates et les herbes. 
Saler, poivrer assaisonner, GOÛTER et laisser cuire 20 mn
Au bout de ce temps, mixer ou non ! 





Les épinards à la ricotta : 

750g d'épinards frais ou congelés c'est selon...
1 pot de ricotta
 1 paquet de lasagnes 
Parmesan ou autre fromage 

Laver et équeuter les épinards, bien les sécher et les égoutter,
puis ajouter la ricotta. 

Faire bouillir de l'eau dans une grande casserole et allumer 
le four th 180°.

Puis y jeter les lasagnes et les faire bouillir jusqu'à
ce que celles-ci soient bien ramollies, mais pas cuites !

Déposer alors des petits paquets d'épinards-ricotta
jusqu'à épuisement des stocks !






Installer les rouleaux de lasagnes dans un plat à four,
arroser de la sauce tomate et ajouter 
le fromage sur le dessus du plat...





Enfourner pour une quinzaine de minutes....

Vérifier la cuisson les pâtes surtout !


Et régalez-vous, c'est simple et si bon !






J'avais un peu disparu en raison d'une méchante douleur à l'épaule gauche,
heureusement j'avais quelques re cette en réserve ! 
j'espère venir vous raconter mes découvertes un peu plus vite....
Si tel n'était pas le cas, ne vous impatientez pas....Je mettrai l'homme de la maison
en cuisine ! si, si....Il sait quand il veut bien...



Salade d'artichauts, mozzarella au citron confit qui change TOUT !




Ottolenghi a encore frappé et très très fort...
J'ai découvert une nouvelle utilisation du citron, 
le zeste confit au jus de citron et sucre, 
un truc sensationnel ! acidité maîtrisée, un régal ,
le jus réparti sur la salade...Un assaisonnement exquis et
pourtant j'avais tant de doutes que je n'ai pas mis la
quantité de sucre préconisée...

je crois que maintenant chaque fois que je pourrai
je mettrai ce citron préparé de cette façon.

Facile, rapide (vous pouvez prendre des coeurs d'artichaut
congelés) mais très très originale.




Ingrédients :


1 kg d'artichauts (j'ai pris des petits sur le marché)
MAIS vous pouvez faire cette recette avec les artichauts surgelés.
200 g de mozarella di bufala si vous la trouvez (c'est si bon....)
1 romaine (pas trouvée....j'ai mis mélange )
1 feuille de laurier
thym
1 oignon
3 citrons
Huile d'olive
1 gousse d'ail
Quelques brins de persil, coriandre, menthe 
et feuilles de basilic

Pour le citron confit :

1 citron et 35 g  15 g de sucre


LA RECETTE :


Le plus long : nettoyer les artichauts, tourner 
comme disent les chefs...Coupez les artichauts en deux,
enlevez les feuilles dures et arrivés au coeur
enlevez le foin avec une cuillère à café,
"citronnez" bien les artichauts pour éviter l'oxydation.
Les mettre alors dans une casserole avec un jus de citron,
un oignon coupé en deux, une feuille de laurier, 
un brin de thym. Salez et mettre à cuire 10-15 mn.

OU décongelez et cuisez vos artichauts
comme conseillé sur le paquet.

Jetez l'oignon, le laurier etc...pour ne conserver
que les artichauts.

Préparez le FAMEUX citron confit :

Zestez votre citron en ne prenant que la partie jaune...
PAS de blanc hein ? 

Coupez le zeste en fines, fines lamelles,
les mettre dans la casserole avec le jus du citron et le sucre (j'ai mis
moins de sucre 10-15 g)

Faire bouillir quelques minutes (10-15)
le sirop diminue d'un tiers puis laissez refroidir.

Au moment de servir, disposez la salade en lanières sur le plat,
Coupez les morceaux d'artichauts en quartiers
et disposez également la mozzarella
Hachez finement les herbes, l'huile et l'ail hachés,
Nappez la salade, salez et poivrer,
disposez à la fourchette les lamelles de citron confit,
Arrosez de ce jus de citron confit et régalez vous ! 


L'été s'annonce bien....on se sent léger et c'est délicieux !



Avouez que là....ça en jette ! et pas plus de travail
si vous prenez des artichauts surgelés qu'une
belle tomate mozarella !







La tarte aux fraises de Daphné...la meilleure à ce jour...Au thermomix ou non !


Largement inspirée de la recette de Pierre Hermé, je conserve à tout 
jamais la recette de la pâte, même si j'ai ajouté un rien de lait
(sans doute la différence de farine ? ou l'oeuf ? )
en tous cas, cette pâte...Une merveille et une facilité à travailler.

La première fois, je l'ai réalisée la veille et l'ai trouvée très simple à 
mettre dans le moule, étaler etc...pas de rétractation !

La seconde, il nous fallait la tarte très vite....Daphné était avec moi et voulait 
pâtisser ! Quand on a 10 ans, attendre 24 h pour faire une tarte ? ce n'est pas possible !
laissée au repos une petite heure elle s'est comportée quasiment
de la même façon...aucune difficulté, aucune rétractation à la cuisson,
même si elle a été un rien un peu plus collante. 

Les fraises étaient énormes ! mais J'avais déjà acheté une barquette chez
ce commerçant et je savais qu'elles étaient excellentes.
Un peu trop grosses ? mais au final c'est joli
 aussi non ?

La crème est aussi celle de la recette de Pierre Hermé, elle a également été transformée.
Une crème mousseline délicieuse...
il s'agit d'une pâtissière avec un bon peu de beurre, une réussite !







Ingrédients pour la pâte :

250 G de farine
150 g de beurre mou
95 g de sucre glace 
1/4 de gousse de vanille
30 g de poudre d'amande
1 oeuf
2 c. à soupe de lait
2 pincées de sel


Pour la crème :

3/4 de gousse de vanille
40 g de maïzena 
70 g de sucre en poudre
350 g de lait (entier, c'est mieux)
4 jaunes d'oeuf
35 g de beurre mou

Mettre dans le bol le sucre et le pulvériser pour obtenir du sucre glace
10S/vit8

Au thermomix : Ajouter tous les ingrédients sauf l'oeuf
et mélanger fonction pétrin 30 s.
Ajouter alors l'oeuf et remettre fonction pétrin
Si vous n'obtenez pas une grosse chapelure ajouter le lait
peu à peu, et ne pas mettre la pâte au réfrigérateur mais
juste dans un endroit frais. Laisser reposer 1 h si possible

A la main, mettre le beurre au milieu d'un puits fait avec la farine,
le sel, la poudre d'amande.
Ajouter l beurre mou et bien sabler,
Ensuite bien mélanger avec l'oeuf.
Mettre en boule, réserver au frais la nuit ou quelques heures.








Pour la crème :

3/4 de gousse de vanille
45 g de maïzena 
70 g de sucre en poudre
350 g de lait (entier, c'est mieux)
4 jaunes d'oeuf
35 g de beurre mou

Au thermomix :
Mettre tous les ingrédients sauf le beurre dans le bol 
du thermomix,
Programmer 6mn/100°°/vit 4
Laisser refroidir le bol, lorsque le bol arrive entre
50 et 60° installer le fouet, 
mettre en marche vit4 et jeter le beurre morceau par 
morceau assez rapidement.
Arrêter le moteur, vérifier que tout le beurre est fondu.

Réserver et réfrigérer pour quelques heures ou la nuit.

A la main, fouetter les jaunes et le sucre
Lorsque ce mélange est devenu blanc, ajouter la maïzena.
Faire chauffer le lait, lorsqu'il est bouillant,
verser sur le mélange oeufs, sucre, 
Ajouter la vanille
Remettre la casserole sur le feu et faire bouillir ou presque !
Dès que l'ébullition va commencer arrêter et plonger 
la casserole dans un grand saladier ou évier 
rempli de glaçons.
Lorsque la crème est devenue tiède ou à 60° environ 
fouetter la crème en mettant peu à peu le beurre,
morceau par morceaux. 
Arrêter dès que le beurre est fondu.
Réserver au frais la nuit.










Préchauffer le four à 180°

Bien étaler la pâte sur un saillent légèrement fariné.

Foncer le moule avec cette pâte et enfourner pour 20-25 mn.
Laisser alors la pâte refroidir.
Lorsque celle-ci est froide, verser la crème sur la pâte.
Puis couper les fraises en 2 et installer les fraises à votre façon.
Saupoudrer légèrement de sucre glace, en fondant il va faire
briller vos fraises ! 

Depuis que je leur ai fait cette tarte, ils m'adorent !!! 
Mais oui, ça va être pareil pour vous !
Passez un bon week-end, bien gourmand...



Allons bon...Voilà que Lucas trouve que celle qui est 
sablés bretons, mascarpone 
 meilleure ! ça a failli créer une dispute....
Aucune chance....Nous avons là une différente mais 
délicieuse tarte Daphné !


Babka cochoco Ig bas, light ? OUI ! au thermomix si vous voulez...


J'ai voulu tester cette brioche parce que je vous avoue que lorsque l'on
a goûté celle du Chef conticini, feuilletée, beurrée, moelleuse, 
c'est difficile de faire une brioche aussi bonne et qui soit 
réalisée avec des farines dites à IG bas.

Je me suis inspirée du livre de Marie Chioca : la boulange bio,
 co-écrit avec Delphine Paslin mais n'ai pas 
suivi sa recette...J'ai fait à ma façon.

 Une part raisonnable de cette brioche bien moelleuse reste 
très très light....Le fait est qu'il n'y a ni beurre, ni sucre raffiné,
et une farine d'épeautre pour moi.


Une mie moelleuse et légère, aérée, des saveurs, différentes,
 un goût prononcé de noix de coco, 
et de CHOCOLAT !!! 

Elle reste peu sucrée, vous pouvez ajouter sucre ou sirop d'agave,
ou doubler la crème chocolat ? 




Ingrédients :

Pâte à brioche :

300 g de farine d'épeautre T110
200 g de farine T45
8 g de sel
20 g de levure de boulanger
400 g de crème de coco Ayam pour moi 
5 cl de sirop d'agave (6 c. à soupe)
1 c. à soupe d'extrait de vanille
1 oeuf

Pour la pâte à tartiner :

125 g de chocolat à 70% de cacao
45 g d'huile de coco vierge Ayam 
4 c. à soupe de sirop d'agave


La veille au soir (ou 5-6 h avant) :

Faire à peine tiédir la crème de coco, l'extrait de vanille et le sirop
ajouter la levure et laisser mousser

Au thermomix, prog. 3mn/37°/vit2

Lorsque ça mousse bien verser alors la farine, le sel, 
pétrir environ 10 mn

au th : fonction pétrin 10 mn

Bien filmer un grand saladier et mettre au frais la boule de pâte 
un peu collante que vous aurez installée dedans.

Le lendemain :

Faire fondre à feu très doux tous les ingrédients de la pâte à
tartiner.

Au thermomix 5 mn/37°/vit2
prolonger si ça n'est pas fondu 

Faire un peu refroidir mais pas trop ! elle pourrait durcir 
et ne pas s'étaler.

Etaler la pâte à brioche sur une plaque farinée en lui donnant la taille 
30X45 cm environ

Verser alors tout doucement la crème chocolat en maîtrisant
bien pour qu'elle ne coule pas. 

Patienter un peu, au contact de la pâte froide la crème va durcir.

Lorsqu'elle semble assez ferme, enrouler la pâte
et la découper en tronçons de 2cm.

Les déposer alors dans un moule de votre choix et comme vous le 
souhaitez...

Laisser lever une bonne heure

Faire chauffer le four à 220°

Enfourner dès qu'il est chaud pour 10 mn à cette température
puis passer à 140° pour 20 mn.

Attendre que la brioche refroidisse pour la démouler 
et la découper...au couteau scie.

Voici le week-end qui arrive....Il est grand temps 
de se mettre à la boulange si vous la voulez pour demain
ou fin d'après-midi...



J'attends les photos de vos réussites, envoyez par mail et je ne manquerai pas 
de les publier ICI que ce soit une torta, ou feuilletée ou...



Asperges, avant de les manger à toutes les sauces....je suis allée dans les champs...




Sur la route D 117 juste entre Avignonnet Lauragais et Revel, vous trouverez
à quelques kilomètres des Cassés, la ferme l'Anarques





Ici sur votre droite, les bâtiments....



Là, vous trouverez des oeufs, des volailles ET en saison des bottes 
d'asperges, magnifiques, croquantes, fraîches...pour 5 €

J'ai donc demandé à Sylvie si je pouvais aller voir la récolte et les champs
d'asperges, elle a accepté très gentiment.



Vu de près, ça donne ceci :




Bon, il ne fait pas beau, heureusement, il ne pleut pas !

L'ambiance est très bonne, une petit équipe se retrouve tous les 
matins pour aller ramasser les asperges....

Et ça se passe ainsi :

On aperçoit les asperges, on perce le plastic qui la garde au chaud,
 il faut alors enfoncer l'outil très loin de l'asperge
pour bien la prendre par dessous et ne pas la casser...





Ensuite, on l'aide à sortir en maintenant bien le bout pour que la pointe
ne se casse pas,











L'outil et l'ouvrier...


Une à une elles sont déposées dans ce panier en métal
pour toujours éviter la casse !


Elles sont belles, magnifiques ! 

Mais maintenant il faut les faire tremper, dans l'eau les sortir, 
laisser sécher, puis peser pour mettre en botte d'un kilogramme.

Vous comprenez alors le travail, un boulot gigantesque, ce qui explique 
sans doute le prix de la botte



Avant de déchirer l'enveloppe plastique, on aperçoit les asperges
parfois de manière différente ....







Alors après, il vous faut en prendre soin pour les cuisiner...

Tant de travail mérite que vous preniez soin de ces asperges...

En ce qui me concerne, je les fais cuire après les avoir pelées
et lavées, à la vapeur.

25 mn, cela dépend de la quantité enfoncez la pointe de votre 
couteau pour vérifier qu'elles sont cuites mais restent fermes.

Puis on les sert tièdes, avec une sauce de votre choix :


Sauce vitaminée :




La fameuse recette de famille, délicieuse, extraordinaire 



Asperges sauce parmesan :



Ou une autre de Patou, celle des Landes :




Pas de recette de tarte ou omelette...J'aime trop les asperges,
la saison est trop courte, j'aime les sentir bien craquantes sous 
la dent...et pas mélangés à d'autres ingrédients...







Régalez-vous, la saison est si courte....










Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...