Poulpe au pimenton de la Vera


Voilà mon envie de manger du poulpe satisfaite !

Il y a longtemps, j'ai vu un poulpe sur le marché et j'ai eu envie de le
préparer, hélas cela ne plaisait à personne, donc pour cette raison
je n'arrivais pas à me décider.
Qui allait m'aider à manger ce poulpe ?

Et voilà, c'est fait ! 
Je n'ai pas eu le temps de faire une photo, tout le monde
s'étant jeté avec curiosité d'abord, puis gourmandise,
C'est délicieux !

Pour que cette recette soit excellente il vous faudra le pimenton, le bon !
Celui de la Vera ! vous le trouverez ici : ici

ET PAS UN AUTRE !!! (enfin, vous pouvez essayer mais vous n'aurez pas 
ce délicieux goût parfumé au chorizo (c'est grâce à lui qu'il a cette saveur ), fumé, 
relevé (si vous le souhaitez) , EXQUIS !

C'est grâce à Valérie du blog : la francesa aux fourneaux que j'ai 
fait cette trouvaille, dégustant de nombreux pimenton sans l'enthousiasme
que suscite celui-ci...


Pardon donc pour cette photo qui reflète tout à fait notre moment apéritif où 
tout le monde s'est jeté sur cette petite merveille
et je vous conseille de tester, vous aussi...Vous verrez à ce moment
toutes les mains se jeter sur ce qui devait être une dégustation
en solitaire, tout le monde ayant l'air...dégouté AVANT !

Peu importe la photo, je ne veux en aucun cas vous  priver 
de cette recette, vous le regretteriez.


Bon, c'est du boulot ! enfin...du temps !

Il vous faudra tout d'abord les nettoyer, pour cela vous pouvez regarder
une vidéo sur you tube 

Il faut couper la tête, enlever la sorte de bec bien enfoui,
puis rincer abondemment, enfin, détailler l'animal
Vous pouvez regarder ici, les miens étaient petits comparé
à ceux présentés et filmés :









Je les ai mis en sac, et hop ! congélateur !
pas pour les conserver, non, non, parce qu'il faut les attendrir 
et pour cela plusieurs opérations dont cette congélation
de plusieurs jours.

Pour la recette : 

Poivre en grains une cuillère à café
4 gousses d'ail
Huile d'olive
Gros sel 1 poignée
feuille de laurier


La veille du jour de la dégustation,
faire bouillir une grande casserole d'eau avec le sel, le poivre en grains,
le laurier, l'ail.


Jeter 1 mn dans l'eau bouillante le poulpe, 
puis le sortir.
Renouveler l'opération pour qu'il trempe et sorte en tout 3 fois
dans cette eau qui boue toujours. 

Après la dernière sortie, le replonger et le laisser alors 
45 mn dans l'eau, le sortir, le rincer et le mettre au frais.

J'ai alors enlevé toute la peau gélatineuse, car nous avons pensé 
qu'elle n'était  pas de grand intérêt...et nous n'avions pas apprécié 
cette sorte de gélatine...

Couper en tronçons le poulpe, faire chauffer l'huile d'olive,
et le jeter dans l'huile, faire légèrement griller.

Lorsqu'il est bien doré saupoudrer largement de pimentons de la vera. 

Puis, saupoudrer avec du pimentons de la vera pimenté !

Le tout assez largement...

Planter quelques pics de bois et déguster...





6 commentaires:

CITA a dit…

Ah le pimentòn quel bonheur !! Et oui madame le mien est de la Vera aussi !!!! Par contre pas fâchée d'avoir une nouvelle recette pour l'utiliser ...d'autant que j'adore le poulpe et que mon poissonnier est assez gentil pour me le préparer ...hate d'essayer ta recette !!! Biz

Messergaster a dit…

ça fait longtemps que je pense à me faire du poulpe... mais en général je laisse tomber tellement la recette de mon père reste inimitable!
Néanmoins.. ta recette m'intrigue bien aussi.
Heureuse de te retrouver sur la blogosphère!! :)

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un régal! J'adore le pimentón.

Bises,

Rosa

Méli a dit…

Super recette, je ne connais pas le pimenton. Belle découverte!

Au gré du marché a dit…

Cette assiette apéritive a l'air délicieuse, mais le processus pour l'obtenir s'avère, en ce qui me concerne, parsemé d'obstacles reliés à l'anatomie de la bête elle-même. J'imagine que c'est culturel.
Bises,
Lou

LadyMilonguera a dit…

Hummmmmmm... ça me dit bien ça !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...