Cobbler aux pêches





Tandis que l'été file à toute vitesse avec des journées magnifiques, 
ensoleillées, chaudes, rafraîchies par quelques orages pluvieux
 (qui nous permettent de garder le jardin bien vert)

la maison s'est remplie, peu à peu, puis vidée puis à nouveau remplie....
Les amis, la famille, les petits enfants...

Les petits pieds retentissent dans les escaliers et sur le plancher,
Les plongeons se succèdent, les jeux et les fou-rires à table 
sont joyeux, et le soir le rosé bien frais coule à flots avec modération...

Puis, tandis que nous regagnons les chambres, tard dans la nuit,
on entend encore les rires étouffés sous les draps et il faut se fâcher
(très gentiment, je vous rassure)

Tout cela est ponctué de petits déjeuners avec des brioches
 que vous avez déjà vues ici 


Ou de petits pains merveilleux dont je vous reparle très bientôt...

Parfois c'est du pain de mie


et si les déjeuners sont légers, salades en général,
les goûters sont attendus avec impatience...ça ne 
nourrit pas trop une salade !

Et puis il y a ces fruits qui viennent de l'Aude et qui sont 
tellement tellement fondants, juteux, sucrés, presque trop !
(marché de Revel)

Nous les mangeons de toutes les façons, des tartes, 
des clafoutis mais aussi le cobbler ! il y a si longtemps que je voulais essayer !










La recette est simple :
Pour un moule de taille d'un moule à tarte

8 pêches
1 gousse de vanille
40 g de sucre roux
Comme je vous l'ai dit, mes fruits sont très sucrés,
j'ai donc juste saupoudré de sucre mes pêches

120 g de farine
100 g de beurre
50 g de poudre d'amandes
1/2 paquet de levure
50 g de sucre roux



1) Faire chauffer le four 200°

2) Ouvrir la gousse de vanille en deux et prélever les graines
les mélanger aux pêches 

3) Enfourner pour 20 mn, en mélangeant une ou deux fois

4) Mélanger tous les ingrédients de la pâte au robot, vit4
Ajouter une cuillère d'eau et poursuivre OU
mélanger grossièrement à la main

5) Arrêter très vite le robot et répandre le sable grossier 
sur les fruits, enfourner à nouveau pour 20 à 25 mn

Arrêter la cuisson lorsque le cobbler est bien doré

Le cobbler se mange tiède, on peut ajouter une boule de vanille
au moment du service...


En ce qui me concerne, ce délicieux gâteau ne remplacera pas
le crumble...Mais il a eu beaucoup de succès !






La pâte s'infiltre entre les fruits, formant quasi un gâteau...
Réalisé en quelques minutes, ils vont vous en être reconnaissants,
vous pourrez leur demander quelques heures de pause !

Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux thermes des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle.Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont, par conséquent, interdits sans autorisation du titulaire des droits.




3 commentaires:

Kim G. a dit…

Je suis tentée, j'ai tout plein de pêches sous la main:)

CITA a dit…

Quel beau billet et quelle belle famille ....la vie doit s'ecouler gentiment par chez toi ...en aurions nous la même conception ? Quant à ton cobbler .....tentée je me promets de le realiset dés mon retour ....biz et bel été

Hélène (Cannes) a dit…

C'est une joli morceau de vie que tu nous racontes-là et ce cobbler ponctue ton récit de la plus appétissante des manières ! Me voilà de bonne humeur pour commencer cette journée !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...